Histoire de la contrebande

Voici une carte des villages suspects

cartecontrebande1960.png

Jusque dans les années 1960, les croisements étaient fondamentalement interdits chez les animaux de herdebook, même si, dès les années 1950, les éleveurs y voyait un potentiel pour améliorer leur propre race. Les exceptions n'étaient que rarement autorisées. Avec cette carte de la "contrebande Montbéliarde", la Fédération Suisse d'élevage de la Tachetée rouge, qui misait encore pleinement sur l'élevage en race pure, tentait, en 1964, de se faire une idée des exploitations qui avaient commencé, au début des années 1960, à faire passer illégalement des animaux et de la semence, par la frontière, pour effectuer des croisements avec leurs propres bêtes